Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 16:27

J'aurais voulu faire un article un peu plus joyeux, mais bref ! C'est peut être le fait de la journée, qui soyons francs était pourrie.

 

Il y a déjà pas mal d'années que je me pose la question. Comment se faire des amis, quand on a un certain age? C'est vrai, je me rends compte qu'ici, la où je vis, je n'ai pas d'amis... La plupart de mes amis, je les ai depuis dix ans, en moyenne.  Si je n'ai plus d'amis "d'enfance", j'ai des amis "d'adolescence", et c'est tout aussi bien! 

 

J'ai fréquenté les associations de la ville, j'ai fait des formations, j'ai rejoint des clubs, d'escrime, de jeux de rôles... mais... Non. Il n'y a pas eu de réel feeling et la seule personne avec qui je m'entendais bien, et avec qui j'aurais pu lier une amitié a déjà, bah, disons le clairement, une moule sur son rocher. Je me disais déjà que j'avais déjà du mal à me faire des amis après mes études, mais la, c'est ... pire.

 

Je n'ai plus le temps de fréquenter des forums, des sites communautaires, et soyons francs, les MMORPG, c'est plus le nid à Geek que c'était. C'est un nid à autre chose, j'dirais pas quoi. Si j'ai pu, y'a des années me faire des copains, des amis, dont certains sont restés, via IRC, T4C ou Liber Mundi, maintenant, j'ai plutôt l'impression que ma portée sociale = le néant distordu.

 

Je ne sais pas si c'est moi, qui ai changé, si c'est l'age, le contexte... Je n'y arrive plus. Pourtant, je m'accepte mieux, j'accepte mes passions, qui sont étranges pour la plupart des gens, j'accepte mes loisirs, mon vécu ... Mais non, faut croire que les gens m'ennuient profondément.

 

J'ai fait une "purge", dans mes contacts, y'a quelques années, ça m'a fait un bien con, de ne plus avoir de "parasites", des gens la uniquement pour profiter... Mais même si ça m'a soulagé sur le moment ... "voila" quoi.

 

Il y a les "vieux" amis, ceux avec qui on arrive plus à communiquer, parce qu'il n'y a pas de nouvelles, si pas... "quotidiennes", régulières... Et quand on essaye de parler, d'apprendre sur l'autre, on se heurte à des réponses fermées. Oui, Non. Bye. Et il y ceux qui vous "excluent" un peu de leur vie, parce que vous êtes loin, parce qu'ils savent que vous avez un boulot compliqué, ou tout simplement parce que, finalement, vous n'êtes pas "si" amis que ça,... Parce que, parce que, parce que... Il y a toujours des excuses après tout, je n'en blâme aucune. Juste que quelques fois, même si au final, je devrais décliner, parce que oui, j'ai un boulot compliqué (ou autre chose), j'aimerais juste... sentir des fois que je fais partie du projet, de leur projet. C'est idiot, mais la, rien qu'en trois mois, j'ai pris deux gros "chocs" comme ça. Ça m'a blasé.

 

Puis il y a ceux qui insistent toujours pour vous voir... Si à la base, ça me touchait, je me rends aussi compte que c'est toujours moi qui fait le pas (et parfois, le pas il fait 1000 km), que ça va toujours dans un sens...

 

Je ne suis pas "si" déprimée à cause du sujet hein ... c'est juste que des fois, j'aimerais bien une amie à côté, pour aller boire un thé et raconter ma journée. Mais bon voila.

 

Il me reste les vrais. Et ça, ... ça n'a pas de prix.

 

 

 

 

 

 

 

 

(Puis mes amis imaginaires.)

 

(Ça vaut de l'or.)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lledelwin 27/10/2012 23:06


Se faire des amis, ça implique d'être in the mood for friendship. D'être curieux, attentif, bienveillant mais critique vis-à-vis des autres. D'oser de nouvelles rencontres, de ne pas tourner dans
son aquarium sans fin. A moins d'être dans un véritable désert, nouer des liens avec des gens est toujours possible. Trouver des amis aussi.

Setchaya 10/08/2012 20:25


*Fait un gros câlin à Morganenn*


 


Si j'habitais le coin de ta rue, je viendrais souvent boire le thé avec toi et papoter comme lorsqu'on habitait dans la même ville ;-) Ces moments me manquent beaucoup et j'y pense encore très
souvent.


 


Je me suis posé les mêmes questions que toi, et surtout à savoir comment se faire des amis à notre âge. Je n'ai pas non plus de réponse. On se fait des connaissances, des gens avec qui on
s'entend bien, voire très bien. Mais j'ai aussi l'impression que les gens sont emportés dans la vie et n'ont plus le temps (ou ne veulent plus le trouver?) pour nouer de réelles amitiés. Cela
n'empêche pas de passer d'excellents moments et de rencontrer des gens qu'on adore, mais je trouve que l'amitié n'est pas aussi profonde que celle qu'on peut tisser au sortir de l'adolescence.


Mes amis les plus proches (dont toi), je les ai rencontrés quand j'avais environ 20 ans. Certains sont partis, mais ils n'ont été remplacés que par des amis, plus des amis proches. Le genre
d'amis avec qui on rigole, on passe du bon temps, on se confie un peu mais sans plus. Pas le genre d'amis avec qui on refait le monde, on se prend des délires d'on ne sait où et on dit ce qu'on a
sur le coeur/l'âme.


Je ne sais pas si c'est moi qui suis vieux jeu, qui ne change pas avec la société, mais je ne désespère pas de rencontrer dans le futur des gens avec qui partager de profondes amitiés. Mais ils
ne semblent pas courir les rues... :'(

aurore Carlier 10/08/2012 09:30


Se faire des amis quand on est adulte..Tout un poème ! Je crois que pas mal de gens ont se soucis, c'est le mien aussi....Il me reste mes copines de lycée et de fac, mais bon, on ne se voit pas
souvent...Très rarement même ! Les réseaux sociaux permettent de garder un contact qu'avec certaines je n'aurait plus à cause de la distance, de la vie...Chacun à changé de lieu de vie, s'est
refait un petit réseaux de relations....Pas facile de se retrouver comme avant, et pourtant comme je le regrette !


Pourtant comme j'aimerai moi aussi avoir une amie à voir au quotidien, papoter de choses et d'autres, prendre le thé, partager mes pâtisseries, partir en vacances ensemble, partager des centres
d'intérêts....Mais bon mes amies les plus proches ont toutes un boulot, une famille (ou pas et ça éloigne aussi ça), plein de choses à faire....


Et parfois j'ai l'impression d'emmerder un peu tout le monde, de ne pas être intéressante...d'être un boulet quoi. Ceci explique peut-être cela !

Lys 09/08/2012 17:00


Moooooh mroumrourmou *roule par terre*
Mais sinon, hormis baver par terre, je suis assez d'accord avec toi... Je connais, sans doute comme toi, pas mal de monde, je considère avoir pas mal de copines, qui insistent pour me voir (vu
que je suis un ours, faut pas oublier), etc... mais pourtant même si je sens tout l'amour qu'on me porte, au quotidien, je me sens pas accompagnée. Une copine pour boire un thé, à voir après le
travail, en vrai, pour échanger nos impressions de vie, une copine à qui inviter au ciné, à une expo, à Disney, sans me poser 1000 fois la question sur quelle moule sur son rocher bougera son
cul... Ben non, c'est toujours complexe, et je fais seule, ou avec des inconnus.
C'est bizarre, la vie. Drôle d'époque. 

NoooooooOOOOOOoon.jpg

Chaos Libre.

 

Morpeug -
WoW
blog-mai-2011.jpg

Articles Récents