Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 20:26

Allez ! On va rigoler un peu !

 

Vous vous souvenez de mon histoire de Polype? Allez... évidemment que vous vous en rappelez... c'était il y a 4 ans ... Je suis gentille, je vous refile la note !

 

Dooooooonc ... Étant donné que je n'ai pas pu voir de médecin cet aprem (voir la note d'avant hein, j'vais pas tout vous re raconter) et que mes plaques d'allergies devenaient de plus en plus massives (genre corruption par la matéria/énergie Mako) (on est geek ou on ne l'est pas) ben j'ai décidé d'aller aux urgences...

 

Départ vers les urgences, donc.

 

Une fois arrivée sur place, je suis déjà sidérée par l'exiguïté du truc, c'est minuscule, y'a à peine 10 places assisses, et elles sont toutes prises... Bon bon, je me dirige vers l'accueil ou il n'y a personne et j'attends 15 bonnes minutes avant qu'on vienne me dire "Oui mais la secrétaire elle est en pause, elle reviens dans 10min". Donc, 15min plus tard, et après m'être fait piqué ma place par deux vieux cons, la secrétaire me regarde de son air hautain et me demande "oui, c'est pourquoi?" (un bigmac et un coca !!!) "Heu oui, BONJOUR, et bien voila, je fais une réaction assez trash à un médicament et" "oui, donnez moi vos papiers et allez attendre en salle d'attente".

 

Ouiiiiiiii bon, d'accord. Je retourne donc en salle d'attente, et je me mets à pleurer après 5min tellement je trouve ça pitoyable. Les urgences, ça porte vraiment bien son nom tien ! Autour de moi, un vieux bourré, qui pue l'urine, la sueur et l'alcool, d'autres vieux, qui patientent en crachant des Engeances de démons, la mère, ses deux gamins et la grand mère (de 35 ans), et les gamins qui hurlent, tentant d'appeler Abaddon lui même, qui frappent sur les sièges avant de se rouler par terre en riant comme des déments ... Puis y'a ceux qui sortent fumer toutes les 5min, et qui reviennent en puant la mort, et qui, depuis leur téléphone Blackberrytruc appellent leur meuf en disant "j'ai pas une thune".

 

 

Puis y'a les normaux, ceux qui disent rien et qui comme moi attendent... Le couple, le père et son fils à l'ongle arraché ...

 

Et moi, j'attends, j'attends. Une heure, puis une autre ... et enfin, quelqu'un viens me chercher. Pour respecter son anonymat, appelons le "John Malkovitch".

 

John, donc (tiens, comme John Dorian !) m'emmène vers un box, ou il me file une super blouse blanche (oui, celle ou on voit votre derrière), avant de prendre ma tension, température, pouls et autres trucs. Il remplit mon dossier, écoute mon topo, me questionne sur mes allergies, puis s'en va en me disant "Le medecin va venir!" *fille en détresse* "Attendez, c'est pas vous le médecin?" "Non non".

 

Bon, au revoir Johnny donc, et bonjour médecin... ah non, bonjour infirmière? Oui, madame? Bon ben je répète encore mon histoire, elle regarde mon ordonnance et les médicaments que j'avais pris avec moi et me dis "Ah ben oui voila ! Vous êtes allergique à la péniciline ! Heureusement que vous êtes venue hein ..."

 

Ah bon, allergique à la pénicilline (*Rajoute ça sur sa liste de choses qui donnent de l'allergie : -Les poils de mutants, -la poussière céleste, -le curry de Gary, -le mal sous toutes ses formes, -l'urine de chèvre à trois doigts et maintenant -pénicilline*). Super délire, et quand elle me le demande "Vous le saviez?" Ben non, je le savais pas, sinon, j'aurais refusé le traitement, je tiens pas vraiment à me saborder moi même !

 

Bref, j'attends sur mon lit, fesses aux vents, et j'ai le temps de voir trois quatre têtes qui dépassent ... Super le respect du patient, j'adooooooooooore!

 

Enfin, je vois un médecin. Un neurologue (mais je dois le prendre comment?) En me voyant au bord des larmes, il me regarde et me dis "Je suis médecin, ça va aller". (Mais LOL, je pensais qu'on disait ça que dans "DJDV") (des Jours et des vies, bandes d'incultes, vous avez jamais regardé Friends ?!) Bref, il vérifie mon état, me dit "Vous lui avez dit, à votre médecin que les antibiotiques, c'était pas automatiques?" (XD) puis repart.

 

Puis l'infirmière reviens et me donne deux médicaments, un truc anti allergie et des corticoïdes....

 

Puis j'attends, j'attends, j'arpente mon box comme un cheval avant la course de sa vie, (celle de l'abattoir) j'ai une folle envie d'ouvrir les tiroirs et de toucher à tout ce qui traine, mais je me retiens (je devrais avoir une médaille pour ça !!!) (ou des points de compétences !) (ou de l'XP tiens...)

 

Puis finalement, le médecin reviens me dit "Vous pouvez vous rhabillez et attendre dans le couloir que ça fasse effet". Bon, ben au revoir blouse cul-nu et bonjour vêtements. J'attends dans le couloirs 45bonnes minutes, avec la surprise de voir mon chéri débarquer (avec mon lecteur mp3!)

 

Lion attends donc avec moi dans les couloirs (entre les vieux qui crachent le souffre comme en enfers et les gamines qui hurlent "j'veux pas de piquuuuuuuuuhuhuhuuuuuuuuuures".) et finalement, après 45min d'attente, je sort, avec une nouvelle ordonnance, l'interdiction de continuer mon traitement et puis au revoir les urgences, au revoir joli médecin qui était le seul truc pas trop pénible à observer (quand on est cul nu dans un hôpital ...) au revoir les urgences !!

 

Bonjour maison, bonjour chaton...

 

Allez, avouez, j'vous ai fait rire?

 

 

 

 

 

 

Bande de sans cœurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LLed 08/02/2011 16:15



...j'avais juste pas la bande de possédés.


 


PS : citation épique "non mais où ils vont, ceux là ???" adressé à la cantonnade, en voyant que les reubeuh n'obtempéraient pas qd on leur disait de s'assoir et patienter mais qu'ils se
dirigeaient vers la sortie. Si j'avais eu à ce moment là mon sens de la réplique d'aujourd'hui, j'aurais dit un truc du genre "ben ils cherchent les Urgences, sans doute" (et d'ici 20 ans,
j'aurais peut-être le cran de dire ce genre de truc à haute voix



LLed 08/02/2011 16:12



 


 


Bon sang, ça me rappelle trop moi quand je me suis cassé le pied : quelqu'un qui passe au gichet toutes les 15 minutes, une heure pour avoir un médecin (lequel était passé trois fois en trainant
les pieds, et une fois s'est arreté pour regarder ma cheville, sur le mode "oh, tient, une cheville qui ressemble à une citrouille, ça va faire marer les gosse, ça"). La douzaine de reubeuh venus
accompagner celui d'entre eux qui s'était retourné un doigt (et pas un pour avoir les couilles de le re-retourné) a pas été reçue plus vite, pourtant c'était plus impressionnant et ils étaient
plus nombreux. Et reubeuh. Et vous savez, ces reubeuh, ils ont un peu tous la même tête... je vois que ça comme explication à la question vaguement excédée de l'infirmière "bon, c'est pour qui
?". Moi aussi, ça me stresserait de pas distinguer le patien à doigt démonté de ses copains qui l'accompagnent et qui ont tous la même tête...


 



Lilly 04/02/2011 09:37



Je crois qu'on a tous de bons souvenirs des urgences...


J'espère que ton allergie s'est calmée!


:*



Kaki 04/02/2011 08:50



E-pi-que :)



Lys 04/02/2011 08:36



Ooooh, comme tu es disciplinée !


Moi quand je me suis retrouvée abandonnée aux urgences dans une chambre, j'ai fouiné partout. Pour ma défense, j'en étais à ma cinquième heure (ou plus ?), je n'avais pas de lecteur mp3 ni de bel
interne à mater.
Donc j'ai regardé ce qu'ils avaient comme produits, comme compresses (de l'oeil de celle qui sait, hein, avec ma mère...), j'ai tapoté les instruments (*propagatrice d'IN en force*), et puis j'ai
fini par trouver leur salle de repos où manque de peau (pot ?) pour eux, y'avait personne, alors j'ai grignotté des petits beurres et une tranche de cake (je commençais vraiment à avoir la
dalle). Deux chocolats chauds plus tard, "on" finit par me retrouver et me mettre dehors pour me réintégrer à ma cellule.


Oui je suis intenable comme patiente XD
Et pointilleuse en plus. Tu sais que les IN sont transportées plusse par les médecins que par les soignants ? Quand l'interne de ma médecin traitante s'est ramené avec la compresse alcoolisée et
la piqûre pour mon vaccin: "t-t-t... LAVEZ VOUS LES MAINS !" (et refaites la compresse plus stérile au passage...)
Faut pas déconner !


Dis nous si t'as besoin d'une transplantation de poumons, à force de les cracher... :



NoooooooOOOOOOoon.jpg

Chaos Libre.

 

Morpeug -
WoW
blog-mai-2011.jpg

Articles Récents